Accueil

Bienvenue sur “Ensemble Citoyens” Belgique !

“Ensemble Citoyens” a établi une collaboration avec Maître Verstraeten M. pour la gestion de la crise du Covid & avec Maître Stein O. pour lutter contre le déploiement de la 5G.

Maître Verstraeten : procédures contre les mesures Covid.

  • Procédure en référé contre le gouvernement pour protéger nos droits et nos libertés dans le cadre de la crise sanitaire et stopper l’état dans l’atteinte aux libertés des citoyens. Cours d’appel le 14 octobre 2020. Inscription possible jusqu’au 30 septembre 2020.
  • Procédure au pénal contre Monsieur Marc Van Ranst, Monsieur Steven Van Gucht, X étant membres de Celeval à identifier, X étant membres du GEES à identifier, X étant membres de l’Infocell à identifier, X étant membres du gouvernement fédéral et des gouvernements des régions à identifier, X étant des personnes à identifier qui ont un poste de direction dans les médias, Monsieur Bill Gates, … Procédure à télécharger :
  • Procédure au conseil d’État contre les mesures imposées à Bruxelles.
  • Procédure au conseil d’État contre les mesures imposées à Anvers.

Charte Folie Virus

19 août 2020

Maître Stein : procédures contre le déploiement de la 5G (Septembre 2020).

Info à venir…

Signez la pétition !

Signez la pétition “Pas de vaccination obligatoire contre le Covid-19 !” et partagez-là en masse !


Plainte disciplinaire Mr Marc Van Ranst

22 août 2020.

A l’Ordre des Médecins

Conseil Provincial du Brabant Flamand et de Bruxelles. Je suis l’avocat d’un certain nombre de citoyens belges. Par cette lettre, mes clients souhaitent déposer une plainte disciplinaire contre le Prof. Dr. Marc Van Ranst


Lettre ouverte police fédérale

19 août 2020

À M. Marc De Mesmaeker Commissaire général de la Police fédérale : “Monsieur le Commissaire – Général, nous avons lu dans la presse que la police fédérale a pour mission de rechercher activement les rapports faisant état de fausses informations sur Covid – 19. Nous nous demandons qui détermine ce qui est faux ou correct à ce sujet.”

Dernières nouvelles et publications

Des nouvelles de l’appel du 14 octobre de la procédure en référé contre l’État & nouvelle procédure

16 novembre 2020

  • L’Arrêt de la Cour d’Appel de Bruxelles du 28.10.2020.

Le 28 octobre 2020, la Cour d’appel de Bruxelles a rendu un arrêt dans l’affaire de plusieurs citoyens contre gouvernement fédéral. Dans cet arrêt, la Cour d’appel a décidé qu’à première vue, il n’est pas prouvé que les mesures prises par le gouvernement au début de la crise ont été prises avec négligence. Par conséquent, le tribunal n’a pas interdit les mesures.

Mais ce n’est pas la fin de l’affaire. Dans les motifs, le tribunal a établi que la base juridique de ces mesures est la loi sur la sécurité civile. Selon la Cour d’appel, cette loi s’applique uniquement aux situations de crise à court terme et non aux mesures à long terme. Entre-temps, la Cour estime que le gouvernement a eu suffisamment de temps pour prendre une initiative législative au Parlement.

Cette initiative législative doit être suffisamment justifiée scientifiquement et numériquement. Dans le cadre du test de proportionnalité, la justification de la loi doit en même temps montrer qu’aucune autre mesure n’est possible qui soit aussi efficace, mais moins restrictive des droits des personnes. Ce faisant, la Cour d’appel a considéré qu’il est plausible que les mesures ne puissent pas arrêter le virus et que l’accent devrait être mis sur la protection des personnes vulnérables.

La Cour a également suggéré de nommer des experts indépendants pour évaluer les motifs scientifiques des mesures.

En outre, la Cour a décidé que les demandes individuelles des citoyens dans cette affaire peuvent être portées devant le tribunal civil en référé et n’ont pas à être introduit devant le Conseil d’État.

  • Les lettres adressées au gouvernement après le jugement.

Entre le 5 et le 7 novembre 2020, des lettres ont été écrites au gouvernement pour lui demander de prendre une initiative législative dans à court terme. Ils ont également mentionné les bases scientifiques sur lesquelles cette initiative législative devrait être prise. Il a été demandé au gouvernement d’organiser une enquête, maintenant que pas mal de cas sont signalés, sur les chiffres corrects de Covid – 19. Ces lettres impliquent la demande de mettre en œuvre ce que la Cour d’appel a considéré.

Le gouvernement n’a pas répondu à ces lettres. Au contraire, les mesures actuelles de confinement ne sont pas basées sur une loi, il n’y a pas d’initiative législative. Entre-temps, le Parlement a toutefois réussi à adopter d’autres dispositions, comme la possibilité de faire assister les infirmières par des personnes autres que des infirmières.

La base scientifique des mesures n’est plus que jamais claire. Avant le confinement, les virologistes ont publiquement proclamé que les mesures ne feraient pas baisser les courbes. Immédiatement après le confinement, ils ont déclaré que les courbes se stabilisaient, alors que le confinement ne pouvait pas encore avoir d’effet.

Les virologistes continuent donc à proposer des expériences et des mesures non fondées dont les effets collatéraux ne sont pas connus. Le gouvernement suit les virologistes.

  • Nouvelle procédure en référé.

Conformément aux considérations de l’arrêt de la Cour d’appel, une nouvelle procédure en référé va maintenant être engagée. Nous demanderons que la restriction des droits des citoyens soit interdite car il n’y a pas de base juridique pour les mesures et encore moins de base scientifique et numérique pour une loi ou pour des mesures en général.

L’ASBL Viruswaanzin souhaite que le plus grand nombre possible de personnes soutiennent cette initiative et participent à cette procédure. En attendant, il y a déjà plus de 400 participants.

A ce moment les manifestations sont interdites, mais les citoyens peuvent défendre leurs droits individuels. Au vu du contenu de l’arrêt du 28 octobre, il y a lieu d’espérer.

Les personnes qui souhaitent participer doivent envoyer leurs nom, prénom, adresse, profession et registre national à info@legalpractice.be. La somme de 121,00 € sera à verser sur un numéro de compte qui vous sera communiqué en réponse.


Lettre ouverte aux députés. Des morts suite aux mesures.

15 août 2020

Vidéo FR . Dans une note du gouvernement on peut lire une réalité inacceptable. Le gouvernement a décidé de laissé mourir des patients non-Covid. Des morts certains pour éviter des morts éventuels de Covid ou pour donner de meilleurs soins aux patients Covid. Une discrimination inacceptable entre les malades. De plus les soins intensifs n’étaient occupés qu’à moins de 50%. Nous avons dons décidé d’envoyer une lettre aux députés afin qu’ils rappellent à l’ordre le gouvernement. Je voulais m’adresser à vous pour vous avertir de cette démarche. Vanessa Grolman.

Lettre FR : https://drive.google.com/file/d/13bZNFx2mWlhF0p6yf9GD0mYm44imKqJa/view?usp=sharing

Vidéo NL . Dans une note du gouvernement on peut lire une réalité inacceptable. Le gouvernement a décidé de laissé mourir des patients non-Covid. Des morts certains pour éviter des morts éventuels de Covid ou pour donner de meilleurs soins aux patients Covid. Une discrimination inacceptable entre les malades. De plus les soins intensifs n’étaient occupés qu’à moins de 50%. Nous avons dons décidé d’envoyer une lettre aux députés afin qu’ils rappellent à l’ordre le gouvernement. Je voulais m’adresser à vous pour vous avertir de cette démarche. Maître Michael Verstraeten.

Lettre NL : https://drive.google.com/file/d/15N1G3v5dG8JYHAQWOFz5aAmZBY87BzFv/view?usp=sharing


  • Notre meeting à Aalter

    Ce samedi 25 juillet à Aalter – Un meeting organisé par https://www.viruswaanzin.be. Environ 200 personnes se sont retrouvées à ce meeting car elles ne sont pas en accord avec les mesures imposées par le gouvernement.

    La video sur TVO : https://www.tvoost.be/nieuws/viruswaanzin-kom-uit-uw-kot-102308?fbclid=IwAR2lGaqxOfo49MocTWi23AYpAm3mWwpE6U0Tbuw_JKaIIRVSFXnWSy_q0As

    Traduction de quelques passages :

    Journaliste : Alors que nos experts-virologues appellent à plus de prudence, hier il y a eu un meeting d’environ 200 personnes qui ne sont pas d’accord avec les mesures imposées par le gouvernement dont Maxime van Sint-Niklaas.

    Maxime Ceragioli : les mesures sont tout simplement exagérées en fait, fortement exagérées. Il y a des décès mais la question a-t-elle été posée ? Y a-t-il eu plus de décès qu’avec la grippe il y a 2 ans ?

    Marc Van Ranst : Chaque pays a la chance d’avoir un certain nombre de personnes qui nient les mesures de Corona ou qui nient l’existence d’un problème. Maintenant, grâce aux médias sociaux, les gens peuvent se retrouver plus facilement. Et puis, on obtient des réunions comme celle-ci.

    Rik De Nijs : je suis convaincu que la vérité se situe entre les deux. Mais l’extrême auquel nous sommes confrontés aujourd’hui, je n’aime vraiment pas ça.

    Journaliste : selon les organisateurs, le virus Corona est dit beaucoup plus dangereux qu’il ne l’est en réalité, et ils pensent qu’il est désastreux pour l’économie et pour la liberté des gens.

    Michael Verstraeten ( avocat) : Nous devons cesser de faire peur aux gens avec ce virus. Chaque année, il y a des personnes infectées par des virus de la grippe. Ils sont très similaires à ce qui se passe aujourd’hui.

    Marc Van Ranst : Une grippe grave peut aussi tuer des gens, c’est vrai mais les mesures qui sont prises aujourd’hui sont des mesures nécessaires. Vous ne pouvez pas les laisser suivre leur cours comme elles le voudraient.

    Journaliste : un point critique majeur de la folie virale est que la recherche scientifique de nos virologistes est soutenue financièrement par Bill Gates.

    Michael Verstraeten : je remarque seulement qu’ils souscrivent à cette vision particulière de M. Gates, que l’OMS a également développé entre-temps. L’OMS est financée à plus de 20% par M. Gates. Je pense que pour de telles mesures, il est nécessaire que l’on entende d’autres voix, que l’on entende des virologues qui ont une position indépendante. Et il y en a.

    Marc Van Ranst : J’aurais dû être payé par M. Gates pour mes recherches scientifiques. Mais ce n’est pas le cas. Alors pourquoi l’auraient-ils découvert ? Non, je ne sais pas.

    Journaliste : la rencontre avec plusieurs intervenants de Folievirus s’est déroulée selon les mesures de Corona imposées.

  • Des médecins se rassemblent en Espagne pour la vérité

    Beaucoup d’informations concernant le covid 19 sont fausses. La question qu’ils se posent est donc à qui profite ces mensonges et qui a le pouvoir de les créer ?

    Une retranscription de cette conférence sera bientôt disponible.

    La vidéo : https://youtu.be/r1Cmdzx0IiQ (censuré par Youtube)

    Autre lien : https://mytube.secretsgarden.be/video/des-medecins-du-monde-entier-reunis-a-madrid-pour-denoncer-la-fausse-pandemie/?fbclid=IwAR1DCniRkE_LcVM2cGzPK9tADfKgmj_RtOIpZSZs01yFqgSy2vYdXi4bEmU


  • Des médecins américains, experts de première ligne, se rassemblent au congrès pour dénoncer une crise basée exclusivement sur la peur, sans fondement scientifique et annoncent qu’il y a un traitement

    Vidéo des médecins systématiquement censurée


    Ces médecins américains transmettent plusieurs informations importantes :

    1. Les américains ne sont pas en détresse à cause d’un virus mais à cause d’une campagne de peur et cette peur est en train de détruire les gens, la société et l’économie
    2. Ils expliquent que le virus existent en 2 phases : préliminaire et avancée. Dans la phase préliminaire, avant ou une fois qu’on a contracté le virus, si on est soigné tôt, il existe un traitement mais que ce message a été écarté.
    3. Ce traitement a permis à des patients même très âgés atteints de Covid-19 souffrant de tension élevée, d’asthme … d’être soignés. Ce traitement est à base d’HYDROXYCHLOROQUINE, de ZINC et de ZITHROMAX.
    4. Qu’il n’est plus possible de vivre dans un état de peur qui dirige le pays.
    5. Que le confinement a été nuisible pour la population, les entreprises et l’économie.
    6. Que les enfants supportent très bien le virus, que même si beaucoup sont infectés, très, très peu sont hospitalisés ( taux de mortalité de 0,002%). Ils tolèrent le virus et la plupart du temps sont asymptomatiques. Ils ne sont pas des vecteurs de transmission. LES ENFANTS NE TRANSMETTENT PAS LE VIRUS A LEURS PARENTS ET LEURS PROFESSEURS. C’est le contraire.
    7. Dr Mark Woolhouse d’Ecosse, possédant un doctorat en maladie infectieuse et épidémiologie a annoncé : “il n’existe aucun cas documenté de la covid-19 dans le monde entier où un enfant aurait infecté son professeur”
    8. Les enfants peuvent retourner à l’école sans avoir peur. C’est très important de normaliser la vie de nos enfants.
    9. LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE EST DE NE PAS AGIR PAR LA PEUR MAIS PAR LA SCIENCE.
    10. Que la population doit se réveiller.

  • Commission d’enquête extra-parlementaire sur le Coronavirus initiée par des médecins allemands, le Pr. HADITSCH, le Dr SCHIFFMANN, et le Dr SCHÖNING, soutenus par des centaines de médecins et professionnels

    Cette commission va inviter, au sein de son cercle des porte-paroles au sujet du Coronavirus, des experts de tous les horizons issus des domaines de la médecine (Prof. BHAKDI …), des affaires sociales, du droit, de l’économie (Prof. OTTE…), du système juridique (Prof. JUNGBLUT…) et bien d’autres encore…

    Seront invités aussi tous les experts du gouvernement, des instituts publics, de l’Institut Robert Koch et, bien sûr, de l’étranger. Un site web sera créé.

    Des centaines de médecins et professionnels de la santé soutiennent cette commission : https://www.ärzte-für-aufklärung.de/team-unterstuetzer/

    Vidéo d’introduction en français de la commission : https://acu2020.org/version-francaise


  • Yoram Lass, médecin, chercheur, et ancien directeur général du ministère de la Santé Israélien dénonce « le lavage de cerveau de populations entières » et une « hystérie monumentale. »

    Yoram Lass, médecin, chercheur, et ancien directeur général du ministère de la Santé Israélien dénonce « le lavage de cerveau de populations entières » et une « hystérie monumentale. »

    https://covidinfos.net/covid19/le-chiffre-de-la-mortalite-due-au-coronavirus-est-un-faux-chiffre-selon-le-dr-lass/1151/?fbclid=IwAR2D6ZW9EpyS_Xpc3vHDAs-Jz4kAGtAD6AQIsrvVprH9_SAfu0rxIvYAHFw


  • Interview vidéo du Dr Yoram Lass annonçant la fin de l’épidémie en Israël et dénonçant les tests PCR

    Yoram Lass, médecin, chercheur, et ancien directeur général du ministère de la Santé Israélien dénonce « le lavage de cerveau de populations entières » et une « hystérie monumentale. »

    Interview vidéo de Yoram Lass

    Retranscription :

    Prof Yoram Lass : “l’épidémie de grippe est terminée. Le virus n’a plus de force. Il est mort. Plus on fait des tests, plus on trouve des contaminés. Le nombre de tests détermine le nombre de contaminés.
    On les appelle malade. Pourquoi ?
    Et on dit que la situation est grave. Il y a juste un petit problème. Il n’y a pas en Israël de malades. Il n’y a pas de morts.
    Au gouvernement, il y a plus de ministres que de personnes sous respirateurs.
    Il y a 24 personnes sous respirateur.
    Lors du dernier hiver, il y a eu des milliers de malades graves et en moyenne en Israël, des complications de la grippe, meurt 1000 personnes.
    Pourquoi vous ne m’avez pas invité l’hiver dernier à être interviewé ? On n’a pas le droit de mourir du coronavirus mais on a le droit de mourir de la grippe ou d’une crise cardiaque ? … et d’ailleurs on abandonne ces malades-là aujourd’hui. On ne comprend pas ce qu’il se passe.
    Il y a une chose qu’ils ne comprennent pas, c’est que le TEST PCR (réaction en chaîne de polymérase) … ce test ne distingue pas les virus morts ou virus vivants … dans les deux cas, le test se montre positif parce que la contagion n’est pas de maintenant … la contagion a eu lieu il y a 1 mois et on trouve maintenant des gens qui ont été contaminés il y a 1 mois. On dit qu’ils sont positifs. On dit qu’ils sont malades. Mais ils sont sains. C’est ça la situation.”

    Le journaliste : “c’est quand même étonnant, vous avez fait partie du ministère de la santé. Aujourd’hui c’est ce ministère de la santé, c’est le point de vue médical qui pousse pour qu’on prenne des mesures encore plus fortes de restrictions. C’est le ministère de l’économie qui ne veut pas. Pourquoi des médecins aujourd’hui au ministère de la santé disent qu’il faut reconfiner si comme vous le dites, il n’y a pas beaucoup de malades. Il y a de nombreux cas de positifs mais il n’y a pas beaucoup plus de malades. Pourquoi est-ce qu’il y a cette vision au ministère de la santé aujourd’hui ?”

    Prof Yoram Lass : “L’HYSTERIE. C’est de l’hystérie. On ne regarde pas les faits. Il y a plus de gens qui vont mourir du chômage que du coronavirus. Le chômage c’est de la mortalité. Et celui qui meurt du chômage, ce sont des jeunes qui nourrissent des familles. Et ça on ne le comprend pas malheureusement parce qu’il y a une panique et une hystérie et un manque de compréhension de ce qui se passe vraiment.

    Aujourd’hui, en Europe aussi, ça fait 3 semaines que l’épidémie est terminée. Il n’y a pas eu de seconde vague. Oui il y a des morts mais on est revenu à niveau normal de mortalité. C’est pareil chez nous. Mais chez nous ils sont devenus fous.”

    Le journaliste : “on pourrait arrêter de faire tous ces tests aujourd’hui ?”

    Prof Yoram Lass : “Les tests sont importants pour l’information. On n’a pas besoin de FAIRE PEUR AU PUBLIC AVEC DES CHIFFRES QUI SONT FAUX !

    Le ministère de la santé appelle tous les positifs. Il dit qu’ils sont malades du coronavirus. La personne est en pleine forme. On les appelle malades du coronavirus !

    Et quand ils deviennent négatifs, ils disent qu’ils sont rétablis. Il n’a pas été malade et il n’y a pas de quoi se rétablir. Il ne faut pas rendre le public fou avec des mots qui font peur et qui ne reflètent pas la réalité. L’épidémie est terminée ! Comme en hiver, nous avons des épidémies de grippe, des milliers de morts, et l’épidémie se termine au printemps. C’est la même chose qui est arrivée maintenant.”


  • Où est passée la grippe saisonnière ? Enquête sur les statistiques du nombre de décès liés au coronavirus

    Alors que la grippe fait en moyenne 10 000 morts tous les ans en France, nous n’en avons quasiment pas entendu parler cette année ! Et si on avait classé coronavirus une majorité de personnes atteintes de la grippe ?  Cela semble bien le cas en France, en Belgique, en Suisse. En réalité, nous sommes actuellement incapables de faire la différence entre les décès liés à la grippe ou au coronavirus cette année ! D’autant plus que la fiabilité des tests laisse franchement à désirer !

    L’article : https://www.neosante.eu/ou-est-passee-la-grippe-saisonniere-enquete-sur-les-statistiques-du-nombre-de-deces-lies-au-coronavirus/?fbclid=IwAR1PblcbkRYj6WXowSVi0DNp_smmQfPfIe-bN0u8EUEgYcLevqAu_q8yFuA


  • Décryptage d’une interview de Bill Gates

    Par Céline Rouge, de l’asbl Checopa, qui a pour but de prévenir et de soutenir tout demandeur qui est sous l’emprise de la manipulation, abus de pouvoirs et/ou jeux de pouvoir interpersonnels et intrapersonnels et sous l’emprise de l’endoctrinement qu’ils soient à caractère sectaire ou non, que ce soit spirituel, personnel, professionnel et/ou commercial, ce qui inclut toute personne tant morale que physique quel qu’elle soit.

    Son analyse du discours de Bill Gates : https://www.youtube.com/watch?v=GRNnJkuauUU&feature=youtu.be


  • 2 juin 2020 : La Cour d’ Appel de Pretoria annule les mesures de confinement.

    Les principes de droit sont très comparables avec la Belgique parce que l’argumentaire concerne les droits de l’homme, présents également dans la constitution en Afrique du Sud.

    L’ Afrique du Sud connait très bien la nécessité de la défense des droits de l’homme après une période d’ “Apartheid”. 

    • 2 juin 2020 : la Cour entend que la déclaration d’un Etat de catastrophe nationale par la Ministre était rationnelle et fondée mais que les règles du confinement étaient anticonstitutionnelles et invalides car elles dépassaient les limitations de son pouvoir de Ministre.  Le juge a considéré que la crise du Covid- 19 ne supprime pas les droits fondamentaux des gens.  Les mesures sont inconsistantes, non rationnelles et causent de grands problèmes pour plusieurs catégories de personnes.  Ces mesures ne sont pas proportionnées. 
    • La déclaration d’invalidité est suspendue pendant 14 jours afin que la ministre puisse revoir, changer et republier les régulations mais elle refuse et demande un congé pour avoir le temps d’aller en appel contre le jugement du 2 juin 2020  (qui disait que l’exercice de son pouvoir excédait les limitations du pouvoir consitutionnel).
    • CONCLUSION : La Ministre peut prendre un congé pour revoir ce qui lui est reproché (une invalidité généralisée des règles de confinement)  avant d’aller en appel mais elle doit aussi changer et remanier certaines règles de confinement qui sont irrationnelles et anticonstitutionnelles.

  • Le reportage “Trust Who” sur l’OMS censuré partout depuis peu, après des années de diffusion en salle et sur Internet.

    Reportage “Trust Who” de Lilian Franck sur l’OMS, censuré et retiré sur toutes les grandes plateformes (Youtbube, Vimeo, etc.).

    Comment la transparence et l’efficacité de l’OMS ont été compromises par les entreprises privées et le manque de financement public en quelques années…

    https://drive.google.com/file/d/1sCWza0TC04RSmN54QOpo-2B7eFhyo20z/preview?fbclid=IwAR3y5PDFIN117TTCzClvDdVinmDdYrh8L-wHzCWmyDPkuXOlB12VuIv4cHE

    Explication de la censure par les auteurs

    (activez les sous-titres “générés automatiquement”).

    https://www.youtube.com/watch?v=9MvB5hoIQok&feature=youtu.be

  • 12 fautes grossières commises par les virologues (Michael Verstraeten)
    • En l’absence de mesures, il y aurait 60% (et plus) de contaminations
      Une grippe n’atteint jamais, sur l’ensemble d’un pays, plus de 15% de contaminations.
      (Patrick Saunders-Hastings and Daniel Krewski, “Reviewing the history of pandemic influenza: understanding patterns of emergence and transmission”, Pathogens, dec. 2016, 66.)
    • Le taux de reproduction de base (R0) n’est descendu que grâce aux mesures.
      Dans de nombreux pays, le R0 était déjà descendu aux environ de 1 avant les mesures.
      (België : Rapport Celeval 27.3.2020. Nederland : RIVM, Epidemiologische situatie COvid – 19 in Nederland, 14 juni 2020, p. 25. UK : Homburg, Stefan; Kuhbandner, Christof (2020): Comment on Flaxman et al. (2020): The illusory effects of non-pharmaceutical interventions on COVID-19 in Europe. SageSubmissions. Preprint.
      https://doi.org/10.31124/advance.12479987.v1)
    • Le Covid-19 est comparable à la grippe espagnole.
      En 1918, il y avait la guerre, de mauvaises conditions d’hygiène et une population très fragilisée.
      (Patrick Saunders-Hastings and Daniel Krewski, “Reviewing the history of pandemic influenza: understanding patterns of emergence and transmission”, Pathogens, dec. 2016, 66.)
    • Le diagnostic est déductible des tests PCR.
      Les tests PCR donnent jusqu’à 80% de résultats erronés.
      (Sciensano, “Fact Sheet Covid -19 disease », 15 may 2020, version 4. )
    • Nous attendons un vaccin.
      Les vaccins contre la grippe ne confèrent aux patients âgés à risque que 2% de protection.
      (Govaert TM, Thijs CT, Masurel N, Sprenger MJ, Dinant GJ, Knottnerus JA. The efficacy of influenza vaccination in elderly individuals. A randomized double-blind placebo-controlled trial. JAMA. 1994;272(21):1661-1665.)
    • Il y a moins de morts grâce aux mesures
      Des mesures inadaptées, ainsi que la peur, ont occasionné des décès supplémentaires.
      (GEES, Belgium, 2° nota aan de eerste minister en kern ter voorbereiding van de nationale veiligheidsraad d.d. 24.4.2020, p. 14.)
    • Une contamination au covid-19 résulte d’interactions de moins d’un mètre cinquante.
      Ce sont surtout les particules aérosolisantes qui sont vectrices de transmission, et ce jusqu’à une distance de 8 mètres et plus.
      (Bourouiba L. Turbulent Gas Clouds and Respiratory Pathogen Emissions: Potential Implications for Reducing Transmission of COVID-19. JAMA. 2020;323(18):1837–1838. doi:10.1001/jama.2020.4756)
    • Grâce aux mesures, le covid-19 sera mondialement éradiqué.
      Aucun virus grippal n’a jamais complètement disparu.
      (https://www.technologist.eu/flu-the-disease-that-wont-go-away)
    • Les masques buccaux sont utiles
      Ceci n’a jusqu’ici été démontré par aucune étude scientifique validée.
      (WHO, « Advice on the use of masks in the context of COVID-19: Interim guidance”, 5 juni 2020, p. 6.)
    • Tous les décès enregistrés sont dus au covid-19.
      L’élargissement des critères de diagnostic mène à des diagnostics erronés
      (Sciensano, “Fact Sheet Covid -19 disease », 15 may 2020, version 4.)
    • Les virologues sont des scientifiques indépendants.
      La majorité d’entre-eux est financée par Bill Gates, qui a pour projet de vacciner le
      monde entier.
      (https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database)
    • On adapte les mesures selon des visions prédictives
      De mauvaises mesures, prises sans connaissances suffisantes, sont mortelles.
      (GEES, Belgium, 2° nota aan de eerste minister en kern ter voorbereiding van de nationale veiligheidsraad d.d. 24.4.2020, p. 14.)

  • Quel pouvoir Bill Gates a sur l’OMS ?

    Dans une vidéo de Fox News, une réponse à cette question s’impose : « un dollar sur 10 versé à l’Organisation mondiale de la santé vient de la Fondation Bill Gates […] En 2017, Politico l’a appelé le « Docteur de l’OMS », car il avait tant d’influence que lorsqu’il voulait qu’une réglementation soit accélérée, les bureaucrates de l’OMS cédaient souvent à ses désirs. […] 395 subventions pour un total de 3,6 milliards de dollars à l’OMS […] Il semblerait que Gates a la mainmise sur presque tout ce qui touche aux pandémies. À de nombreuses reprises, il voulait que l’OMS déclare le coronavirus en tant que pandémie, et l’OMS ne voulait pas le faire. Alors, Bill Gates, par l’entremise de sa fondation, a annoncé injecter 50 millions $ dans une initiative appelée « L’accélérateur thérapeutique Covid-19 » [the Covid-19 Therapeutics Accelerator] destinée à combattre le coronavirus et à trouver un vaccin. Beaucoup de cet argent est allé à l’OMS. Un seul jour après cette annonce, le secrétaire général de l’OMS a déclaré que le coronavirus était une pandémie.»

    https://www.youtube.com/watch?v=ChIQ2KQ7eBw&feature=youtu.be&fbclid=IwAR10OHux9vauuW0UCAUkGFFw-YsoTeZKavl1DuztoVXC27pmbN28kdlsEcw


  • L’ordre établi du déploiement de la 5G – L’Europe se positionne

    Le 9 juin, le Conseil des ministres nationaux des télécommunications des États membres de l’Union Européenne a adopté les lignes directrices des lois et politiques qui guideront la numérisation de l’Europe.

    Le texte prévoit aussi la répression de celles et ceux qui s’opposeront désormais au déploiement de la 5G. «Le Conseil de l’Union européenne… souligne [alinéa 36] que, dans le contexte de la diffusion de nouvelles technologies telles que les 5G/6G, il est important de préserver la capacité des services répressifs, des services de sécurité et du pouvoir judiciaire à exercer efficacement leurs fonctions légitimes; en tenant compte des lignes directrices internationales relatives aux effets des champs électromagnétiques sur la santé; notant qu’il est important de lutter contre la diffusion de fausses informations sur les réseaux 5G, notamment en ce qui concerne les allégations fallacieuses selon lesquelles ce réseau représente une menace pour la santé ou qu’il est lié à COVID-19».

    https://ieb.be/L-ordre-etabli-du-deploiement-de-la-5G?suivi=2020-06-15&noix=45020

    Voir le point36 ! : https://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-8711-2020-INIT/fr/pdf


  • Politique et Corruption à l’OMS

    https://www.legrandsoir.info/politique-et-corruption-a-l-oms.html?fbclid=IwAR1FX0sGb5cTtZAKclNTtJtyNBaS2F2UKtcF831nmacHfVTPDRzf0kdzknk


  • Le Dr Sabine Paliard-Franco traite autrement ses patients touchés par la Covid-19 mais n’est pas autorisée par le Conseil de l’Ordre à parler à la presse.

    Près de Grenoble, le Dr Sabine Paliard-Franco traite ses patients touchés par la Covid-19 avec des antibiotiques macrolides associés à des Céphalosporine de 3ème génération appelés C3G. Elle obtient des résultats spectaculaires. France Soir l’a contactée mais elle n’est pas autorisée par le Conseil de l’Ordre à parler à la presse.

    Cela pose question sur nos libertés non ???

    https://blogs.mediapart.fr/basicblog/blog/130420/covid-19-traitement-de-la-docteur-iseroise-sabine-paliard-franco

    http://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/interview-silvano-totrotta?fbclid=IwAR1iyQR4t7d_XSN9Q7KOho4avPyWuowxDq2rUtUTAft27VDKTUfBR5y757I


  • Etude de l’OMS sur les mesures à prendre lors d’une pandémie virale mondiale

    Dans cette étude : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/329439/WHO-WHE-IHM-GIP-2019.1-eng.pdf

    sont examinées toutes les mesures à prendre lors d’une pandémie virale mondiale déclenchée par un virus jusque là inconnu et pour lequel il n’existe pas d’immunité de base dans la population humaine.

    • l’OMS conclut dans l’annexe de son rapport que l’efficacité réelle de presque toutes les mesures examinées à l’époque peut être considére comme faible à très faible
    • l’OMS a estimé que seule l’hygiène des mains et l’utilisation des masques principalement dans le domaine clinique pouvait avoir des effets évalués comme modérés à élevés.

    Pourquoi des mesures considérées comme inefficaces à l’automne 2019 ont-elles alors été mises en oeuvre lors de cette épidémie de coronavirus ?


  • Interview de médecins urgentistes américains : Daniel Ericksson et Dr Artin Massihi

    Part 1 : https://www.youtube.com/watch?v=h_EwxG8YZ50&feature=youtu.be&fbclid=IwAR3zsFMPaPK6PRA4VgEfClMBtZczN6oWzrCqJbGy51U_46xsW3JG-wU6mkM

    Part 2 : https://www.youtube.com/watch?v=FuAh6iuWTls&feature=youtu.be&fbclid=IwAR3bZ3EUhnZde8qhrFRZ6iK3xqbYy2WNrIXGV5zeT2X1I4csC4ZsM1gm59ADr

    Le Dr Ericksson est spécialiste des maladies virales et pulmonaires. Ils travaillent en soins d’urgence en Californie.

    • Ils démontrent que, si la prévalence du covid19 est grande, la mortalité est fort basse. Pour cela, ils mettent en comparaison les résultats en divers états USA et divers endroits du monde (Espagne et Suède notamment), et observent partout la même chose, confiné ou pas : en examinant le nombre de personnes testées positives sur un nombre donné de personnes, et la mortalité au sein de cette population testée positive, et en extrapolant ce modèle à l’ensemble de la population, on constate qu’on en est aux environ de 12% et 21% de positifs, mais qu’on a une mortalité qui oscille entre 0.03 et 0.05% un peu partout, pas plus.
    • Ils estiment donc que les projections ont été grandement alarmistes, et qu’on peut désormais conclure à une létalité de ce virus inférieure à celle de la grippe saisonnière (même pas égale, inférieure).
    • Par contre, ils constatent au jour le jour dans leurs services une augmentations des conséquences médicales du confinement : report de morbidité et de mortalité de pathologies non prises en charge, mise à l’arrêt du personnel médical et infirmier pour toute autre problème que le covid, violences intra-familiales, alcoolisme, dépressions, suicides etc.
    • Ils estiment donc que, si au tout début les mesures strictes de confinement se justifiaient par notre ignorance du virus, voilà déjà quelques semaines qu’on peut constater qu’il se révèle bien moins létal qu’on ne le craignait, et que donc ces mesures sont désormais totalement disproportionnées et entraînant bien plus de conséquences négatives que le virus lui-même. Ils insistent largement là-dessus, et s’interrogent à propos de la raison qui a empêché la levée de ces mesures à temps.
    • Par ailleurs, ils donnent quelques principes de base d’immunologie en expliquant que pour se construire, notre système immunitaire a besoin du contact permanent et régulier avec des organismes pathogènes afin de constituer en permanence des IGg et des IGm dans une réactivité à l’environnement, qui nous permet de rester en bonne santé immunologique. Pour eux, les conséquences d’un confinement sur notre réactivité immunitaire sont grandes, et quelques semaines à rester dans un “bocal” chez soi, sans contact avec des pathogènes, ou même de sortir sans toucher des gens et échanger notre flore avec eux, réduisent drastiquement notre capacité de réponse à n’importe quel pathogène, affaiblissent notre terrain, et nous rendent bcp plus vulnérables.
    • Ils parlent aussi du ridicule de confiner des gens, de les empêcher de bosser ou de se voir, mais de continuer à pouvoir faire ses courses en grande surface. En effet, le coronavirus survivant au moins 3 jours sur des surfaces plastiques notamment, n’importe quelle course qu’on fait nous met en contact avec lui, et on en ramène chez soi sur plein de choses. Donc aucun confinement ne nous met réellement à l’abri, et les gens ont continué allègrement à se transmettre le covid. Ce qui a certainement largement augmenté la proportion de personnes positives, mais puisqu’elles sont asymptomatiques, elles ne sont pas testées. Et donc le taux de létalité est probablement encore bien moindre que ce que l’on annonce.
    • Si on est en bonne santé, il est absurde de rester confiné, et encore plus de se balader avec un masque et des gants qui sont de fausses protections, et ont même un effet délétère puisqu’ils nous empêchent les échanges de germes entre individus.
    • Ils évoquent également à un moment les pressions qui ont été faites sur le personnel médical afin de notre “covid19” comme cause de décès. Ils disent avoir reçu bcp de témoignages de confrères évoquant cela. Ils posent la question du pourquoi, sans y répondre.
    • Quand des journalistes présents contestent leur vision et leur demandent en tout cas pourquoi ils pensent avoir raison contre l’avis d’une “majorité” d’experts mondiaux et gouvernementaux, ils répondent en expliquant la différence entre les médecins complètement détachés du terrain et jouant avec des chiffres dans leur tour d’ivoire (cf le conseiller de Trump Anthony Fauci), et les médecins de terrain comme eux, qui observent au quotidien la réalité de ce qui se passe.
    • Ils ont insisté sur l’absurdité et le côté inédit de confiner les bien portants et pas les malades, comme on l’a tjs fait et comme il est légitime de faire.
    • Et ils ont aussi réexpliqué qu’il était rare de décéder du covid 19, mais bien des co-morbidités associées.

  • Article du Dr belge Pascal Sacré sur l’OMS

    L’OMS est, comme d’autres organisations mondiales nées sur les cendres de la guerre 40-45 (l’OMC, issu du GATT, le FMI, l’ONU issu de la SDN), une sorte de super ministère transnational, en l’occurrence de la santé. Son pouvoir surpasse celui de ses équivalents nationaux. Elle n’est pas l’objet de procédures électorales véritablement démocratiques, au sens de représenter le choix exprimé par les populations des pays membres. C’est le cas de toutes ces organisations qui pourtant contrôlent nos vies au quotidien, dans leurs spécialités respectives.

    Sa constitution entre en vigueur le 7 avril 1948.

    Toutes ces organisations sont un peu comme les bras, les tentacules d’une énorme pieuvre dont le but est de coordonner, améliorer, renforcer des actions importantes à l’échelle de la planète.

    Une précision cruciale est qu’il serait illusoire de penser que ces organismes entreprennent quoi que ce soit indépendamment l’un de l’autre. Ce serait comme imaginer que le foie peut s’occuper de ses affaires, sans rien à voir avec le cœur ou les reins. Ils œuvrent tous dans le même sens, chacun spécialisé dans un domaine précis, et rendent tous compte à l’ONU et à ceux qui les financent.

    https://www.legrandsoir.info/politique-et-corruption-a-l-oms.html?fbclid=IwAR025a9jcoWEz5aj91OdAOMU8G5zclxylJYa4tn01VEByk4uYBdGntvh2ss