29 juillet 2020

Notre meeting à Aalter

Par V G

Ce samedi 25 juillet à Aalter – Un meeting organisé par https://www.viruswaanzin.be. Environ 200 personnes se sont retrouvées à ce meeting car elles ne sont pas en accord avec les mesures imposées par le gouvernement.

La video sur TVO : https://www.tvoost.be/nieuws/viruswaanzin-kom-uit-uw-kot-102308?fbclid=IwAR2lGaqxOfo49MocTWi23AYpAm3mWwpE6U0Tbuw_JKaIIRVSFXnWSy_q0As

Traduction de quelques passages :

Journaliste : Alors que nos experts-virologues appellent à plus de prudence, hier il y a eu un meeting d’environ 200 personnes qui ne sont pas d’accord avec les mesures imposées par le gouvernement dont Maxime van Sint-Niklaas.

Maxime Ceragioli : les mesures sont tout simplement exagérées en fait, fortement exagérées. Il y a des décès mais la question a-t-elle été posée ? Y a-t-il eu plus de décès qu’avec la grippe il y a 2 ans ?

Marc Van Ranst : Chaque pays a la chance d’avoir un certain nombre de personnes qui nient les mesures de Corona ou qui nient l’existence d’un problème. Maintenant, grâce aux médias sociaux, les gens peuvent se retrouver plus facilement. Et puis, on obtient des réunions comme celle-ci.

Rik De Nijs : je suis convaincu que la vérité se situe entre les deux. Mais l’extrême auquel nous sommes confrontés aujourd’hui, je n’aime vraiment pas ça.

Journaliste : selon les organisateurs, le virus Corona est dit beaucoup plus dangereux qu’il ne l’est en réalité, et ils pensent qu’il est désastreux pour l’économie et pour la liberté des gens.

Michael Verstraeten ( avocat) : Nous devons cesser de faire peur aux gens avec ce virus. Chaque année, il y a des personnes infectées par des virus de la grippe. Ils sont très similaires à ce qui se passe aujourd’hui.

Marc Van Ranst : Une grippe grave peut aussi tuer des gens, c’est vrai mais les mesures qui sont prises aujourd’hui sont des mesures nécessaires. Vous ne pouvez pas les laisser suivre leur cours comme elles le voudraient.

Journaliste : un point critique majeur de la folie virale est que la recherche scientifique de nos virologistes est soutenue financièrement par Bill Gates.

Michael Verstraeten : je remarque seulement qu’ils souscrivent à cette vision particulière de M. Gates, que l’OMS a également développé entre-temps. L’OMS est financée à plus de 20% par M. Gates. Je pense que pour de telles mesures, il est nécessaire que l’on entende d’autres voix, que l’on entende des virologues qui ont une position indépendante. Et il y en a.

Marc Van Ranst : J’aurais dû être payé par M. Gates pour mes recherches scientifiques. Mais ce n’est pas le cas. Alors pourquoi l’auraient-ils découvert ? Non, je ne sais pas.

Journaliste : la rencontre avec plusieurs intervenants de Folievirus s’est déroulée selon les mesures de Corona imposées.